• Droit d'auteur

    Droit d'auteur

    Aucune pudeur dans mon cas : je vous montre le chèque de ma paie annuelle pour l'année 1999-2000. Cette somme mettait en cause les trois premiers romans de l'éditeur, deux Québec Loisirs et les deux copies européennes. Bref : une paie pour sept livres. Pour les européens peu familiers avec nos dollars : il manquait à cette somme 7000 dollars pour atteindre le seuil de pauvreté reconnu au Québec. Comme ce chèque représente la plus forte somme reçue en droits d'auteur, croyez-vous que j'ai fêté ? Non, car à ce moment-là, j'étais étudiant à l'université et le Ministère de l'éducation a retiré la somme de mes prêts et bourses. Mes études terminées, c'est maintenant Emploi Québec qui retire les sommes que je gagne avec le second éditeur. Considérant aussi que ces braves gens m'enlèvent les sommes que je reçois pour la présence de mes livres dans les bibliothèques, il faut admettre qu'être écrivain, au Québec, est une activité bénévole.

    Ah! au fait, un droit d'auteur, c'est 10 % du prix de vente d'un livre. Le 90 % va à l'éditeur, au distributeur et au marchand. Bénévole, je vous assure ! Enfin, je signale que l'adresse indiquée sur ce chèque n'est plus valable.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :