• Petit Train : Bilan

    Petit Train : Bilan (Ne pas aimer un de ses propres romans)

    Voici la copie Québec Loisirs du Petit Train.  Plus loin, vous verrez tout le mal que je pense du titre, qui m’a été imposé par l’éditeur. Le roman contenait deux parties : une refonte de Tremblay et fils, avec deux chapitres additionnels, puis une partie sur l’adolescence de Roméo, qui avait été écrite avant la partie précédente. Ce roman porte beaucoup les marques de mon amateurisme. L’ensemble avait d’abord été accepté par les Glanures, me demandant d’enlever une centaine de pages, ce qui fut fait. Ayant fait volte-face au profit d’un autre éditeur, le roman a été corrigé en toute hâte et j’avoue que je ne connaissais guère les règles. Quand le roman m’est tombé entre les mains pour la première fois, je ne l’ai pas aimé, peu encouragé par ce titre abominable. Espérant un second tirage, j’ai tout de suite apporté des corrections, gommé les erreurs historiques et enlevant ces mots anciens idiots qu’on trouvait partout. Travail en vain : lors du second tirage, ce sera le texte d’origine qui ira sous presse. Un peu plus tard, j’ai ajouté une troisième partie, concentrée sur le personnage Céline, alors que Roméo revient de guerre. Ce texte est demeuré inédit. En 2010, j’ai tenté auprès de mon second éditeur une réédition avec le véritable texte corrigé et amélioré, en plus de la trosième partie. On ne m’a jamais répondu. Tel qu’il est, je n’aime toujours pas ce roman et me suis toujours senti gêné quand des gens disaient qu’il s’agissait de leur préféré


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :