• Presse : Critique favorite

    Presse : Critique favorite

    En premier lieu, l’auteur débutant croit que tout le monde va adorer son livre, que la presse va s’y précipiter pour en parler. Faux! Pour les grands journaux, il y a des « conditions de collaboration », desquelles mon premier éditeur était exclu. Les revues littéraires ? Passons par la France et les USA avant de se pencher sur le Québec. Et puis, en toute honnêteté, le lectorat de ce type de revues est très restreint. Les « journaux internet » ? Très ouverts, je dois l’avouer, mais, de nouveau : personne ne lit ce type de « journal ». Restent quelques revues au tirage limité, tel ce Québec français, une belle publication sur les arts, mais, de nouveau… Bref, la majorité des romans québécois ne passent pas la rampe, à moins que vous ne soyez le fils de n’importe qui passant à la télé, ou le cousin de tel chanteur populaire. Oui, mes romans ont été chroniqués, mais seulement dans des médias à faible portée. Ce n’est pas tant une critique, même favorable, qui fait vendre un livre, mais sa répétition dans un court temps. Ceci, je ne l’ai pas vécu, comme la majorité des auteurs québécois. Cependant, quand en arrivait une sucrée, une délirante, c’était un beau compliment. Le cas de cet homme de Québec français qui a aimé Les Fleurs de Lyse.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :