• Salon du livre : Saguenay

    Salon du livre : Saguenay

    J’y ai participé de 1998 et 2001 et, cette dernière année, je suis parti avant le temps. Beau salon, pourtant, mais quelques faits très agaçants.  Comme je ne suis pas le seul auteur à penser ainsi,  je ne me censurerai pas. Les gens de cette région ont la fierté très pointilleuse et, quatre fois sur cinq, ils demandent de quel coin de leur région j’arrive. Comme je ne suis pas du lieu, il y a de la méfiance, de l’ignorance, parfois des remarquez blessantes. Second fait agaçant : mon éditeur étant de cette région, il était en quelque sorte une gloire locale et il louait un double kiosque où il casait une armée d’auteurs, dont ceux de la région. Ça ressemblait à un stand de tir d’un village forain et c’était très gênant… Je jure que d’autres auteurs ont passé les mêmes remarques. 

    C’est cependant à ce salon que s’est déroulé une anecdote très amusante de mon expérience des salons. J’avais attiré l’attention d’un homme qui semblait désireux de passer outre et comme je me suis mis à vendre ma salade, il est demeuré stoïque devant moi. C’était le genre d’homme très costaud, avec une moustache en fer à cheval, du type débardeur. Je parlais, parlais, tout en réalisant que ce genre d’homme s’en fichait. À la fin, il était toujours stoïque, avant de dire : « Je vous en achète une copie. C’est mon style favori. »

    Ci-haut : la cocarde de l’édition 1998, alors que j’avais dû me frotter, à mon hôtel, à une équipe complète de hockey faisant la fête dans les chambres voisines. Oufff…


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :