• Salon du livre : Trois-Rivières

    Salon du livre : Trois-Rivières

    J’ai participé à dix salons du livre de Trois-Rivières, le plus haut total. Parce que cela se déroule chez moi, est-ce que vous pensez qu’il fut mon préféré ? Ce n’est pas le cas. Est-ce que c’est lors de ce salon que j’ai vendu le plus de romans ? Non plus. Pour être honnête, retourner coucher chez moi après une journée  me donnait l’impression de faire autre chose que de participer à un salon! Par contre, ma chatte appréciait de me voir chaque soir! J’avoue que des visiteurs de ce salon étaient de très fidèles lectrices et lecteurs, des gens que je retrouvais chaque année, anxieux de se procurer le nouveau roman. Que mes fictions se déroulent dans la ville même a suscité beaucoup d’émotions chez les gens. Ils m’en parlaient avec chaleur et enthousiasme. J’ai cependant l’impression d’avoir été snobbé par la direction des premiers salons. Je me souviens de cet article du journal local consacré aux auteurs de la région et où je ne figurais pas, même si j’avais à ce moment-là quatre livres sur le marché, que j’étais présent de la première minute jusqu’à la dernière. Difficultés aussi d’obtenir des entrevues, mais j’avoue que ce petit jeu a cessé à partir de 2001. La photo ci-haut a été prise lors du salon de 2010, après cinq années d’absence. L’année suivante, même si l’éditeur n’avait fait aucune démarche pour que je sois présent, j’avais insisté pour y être trois soirs, car ce serait mon dizième salon trifluvien et mon quarantième en tout.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :