• Tag femme

    Résultats pour la recherche du tag femme :
  • ...d'une lectrice abitibienne. Ce qui intéressant ici est que j'ai certes eu une relation avec cette femme lors de salons du livre. Une visite qui n'a pas été inutile. Je lui avais parlé de la seconde série Tremblay, qui était alors en cours de création. Seul un roman de ces six livres a été...

    Lire la suite...

  • ...Claire Bélisle était celui d'un personnage comme un autre. Au salon du livre de Trois-Rivières, en 2000, je vois approcher une femme âgée qui me lance la question que je n'attendais pas : "Comment avez-vous pu connaître ma soeur Claire Bélisle ? Vous êtes trop jeune !" Alors, je lui ai...

    Lire la suite...

  • Je vais vous raconter ce que les femmes ne veulent pas entendre et que certaines d’entre elles vont nier, à condition que l’une passe ici un de ces jours. Quand j’ai reçu cette copie de L’Héritage de Jeanne version Québec Loisirs, j’ai immédiatement pensé : « Va devenir mon...

    Lire la suite...

  • Un courriel reçu en juillet 2000. Contrairement à ce que la femme prétend, je ne recevais pas des "dizaines et des dizaines" de messages ! Quelques uns de temps à autre et voilà sans doute pourquoi chacun d'entre eux devenait extraordinaire. Je signale que je donnais toujours des réponses....

    Lire la suite...

  • ...avait tenu ce rôle quelques années auparavant. J’allais alors avoir une relation étroite avec cette femme extraordinaire. Relativement aux salons, le premier mot qui me vient à l’esprit est : travailleuse ! Son stand, c’était son enfant pour quelques jours. Elle le quittait rarement,...

    Lire la suite...

  • ...m’ont servi pour parler de Tremblay et fils. Je ne savais pas alors que je deviendrais ami avec cette femme hors du commun, un des êtres les plus singuliers rencontré dans ma vie. Ayant déjà plus de 80 ans, Marguerite Lescop faisait preuve d’une énergie d’une femme de 20 ans. C’est...

    Lire la suite...

  • ...Trois-Rivières où je présentais Tremblay et fils en 1997. Nous avions fraternisé tout de suite. Une femme expansive, amusante, avec un grand coeur. Pierrette fabriquait des pare-bouquins artisanaux qu’elle vendait au public. Pas facile de refiler de tels trucs? Il fallait entendre ses...

    Lire la suite...

  • ...passant par la tête.  Alors, pourquoi pas moi ? Perles et chapelet allait devenir un téléroman ! La femme à mes côtés était une employée du stand. Michèle Samson fait une photocopie pour le montrer à l’éditeur et, deux jours plus tard, il me téléphone, très excité, me demandant...

    Lire la suite...

  • Une femme de l’Abitibi-Témiscamingue m’envoie un courriel pour savoir si je serai présent au salon de Rouyn-Noranda, en mai 2003. Il y a des gens dans chacun des salons qui revenaient me voir d’année en année et je crois me souvenir de cette femme. Je répondais à tous les messages.

    Lire la suite...

  • Une femme m’écrit pour me signaler qu’elle a trouvé une peinture que mon personnage Jeanne aurait fait de son amie Sweetie, en 1930. Il y avait une photo pour me le prouver.  J’avais répondu que ces deux personnages étaient fictifs, que ce duo de jeunes femmes n’avait pas existé....

    Lire la suite...