• Tag livre

    Résultats pour la recherche du tag livre :
  • ...être publiés par les Glanures, au moment où ces gens étaient sur le bord du précipice. Assurément, c’est un livre qui se n’est pas vendu et peu de gens savent qu’il y a un texte de moi-même dans ce truc. Bien que je me servais des personnages de Roméo et de Jeanne de mes romans, le...

    Lire la suite...

  • ...Contes d’asphalte, car l’aventure de sa création a été un enchantement de tous les instants. J’aime ce livre parce qu’il anéandit le cliché stupide maintes fois croisé au Québec, à l’effet que les prêtres catholiques étaient tous très méchants et persécuteurs. Pas mon...

    Lire la suite...

  • Une publicité de la part des Éditions de la Seine / Succès du livre, qui avaient accepté de prendre Petit Train et Perles et chapelet. Je n'ai jamais eu de relation avec ces gens, bien que j'avais envoyé des lettres de remerciement. De plus, j'ai rarement eu des nouvelles de quoi que ce soit...

    Lire la suite...

  • ...amusant, de plus ! Éric était le représentant commercial de la maison d’éditions de sa mère Anne, spécialiste en livres spirituels et d’inspiration catholique. D’ailleurs, Éric était très croyant et appliquait à la lettre les leçons de bonté inspirées des Écritures. Il...

    Lire la suite...

  • ...foudre! Pour être honnête, je pourrais lancer un blogue sur mes seules participations à ce salon du livre, tant chacune de ces visites a été agréable et pleine de trucs merveilleusement bizarres et attachants. Nous étions en 1998 et je n’avais pas prévu de me rendre si loin. Cependant,...

    Lire la suite...

  • Je vous présente ce livre avec fierté, car il s’agit de la pièce la plus rare de ma bibliographie. D’abord, le CERRDOC (Centre régional de recherche documentaire) n’était pas une maison d’éditions, mais un organisme produisant du matériel pédagogique. Ayant droit aux saintes...

    Lire la suite...

  • En premier lieu, l’auteur débutant croit que tout le monde va adorer son livre, que la presse va s’y précipiter pour en parler. Faux! Pour les grands journaux, il y a des « conditions de collaboration », desquelles mon premier éditeur était exclu. Les revues littéraires ? Passons par...

    Lire la suite...

  • Mon tout premier salon du livre, à Montréal, en novembre 1996. Je ne savais pas que je commençais par le fond du baril… Pour être honnête, je ne savais pas ce qu’était un salon du livre. Je n’y avais jamais mis les pieds comme visiteur! C’était un samedi après-midi et le...

    Lire la suite...

  • Le programme du salon du livre de Rimouski, en 1998. Je n’y suis allé que cette année-là et la suivante. Dans la catégorie « Petit salon », celui de ce coin du Québec était mignon, avec de très aimables bénévoles et une direction présente auprès des auteurs. Le lieu, une grande...

    Lire la suite...

  • Une très dynamique éditrice rencontrée pour la première fois au salon du livre de Sherbrooke, en 1999, alors qu'elle était voisine de notre kiosque. Avec son compagnon, elle venait de lancer sa propre maison, après avoir été responsable de la section "Science-fiction, fantastique" d'un...

    Lire la suite...