• Tag roman

    Résultats pour la recherche du tag roman :
  • Un gentil message d’une femme ayant lu mes romans plusieurs fois. Bien sûr, au Québec, quand un roman plaît, il est toujours question d’une adaptation en téléroman et jamais au cinéma. Ce type de remarque,  j’en ai souvent entendues et lues. Le plus curieux est que je n’ai jamais...

    Lire la suite...

  • Certains aspects de mon roman qui allait devenir Les Fleurs de Lyse avaient fait sourciller l’équipe de mon premier éditeur, si bien que j’avais dû apporter des modifications de toute urgence, lesquelles avaient entraîné des retards dans les corrections, puis dans la mise en marché. En...

    Lire la suite...

  • ...relatifs à la vie sociale et à l’histoire de Trois-Rivières sont tous véritables, dans mes huit romans, cela parfois dans des détails anecdotiques. Les journaux trifluviens,  de la fin du 19e siècle jusqu’aux années 1980, ont tous été consultés, parfois avec l’aide des fichiers...

    Lire la suite...

  • Mon roman le plus volumineux : 542 pages. Si je n'avais pas fait tant de modifications dans les deux manuscrits d'origine, il y aurait eu cent pages de plus. Le public a adoré. Moi aussi! Pourquoi ? Parce que je me donnais la preuve que je pouvais écrire un récit chronologique en y mettant...

    Lire la suite...

  • Mon roman L’Héritage de Jeanne présente une finale des plus étonnantes, sans doute peu dans la veine de ce que j’avais offert dans les deux romans précédents, mais qui annonce certains aspects des romans à venir. Chez l’éditeur, la question a été discutée. Certains étaient...

    Lire la suite...

  • ...été  accepté pour une publication prévue au cours de l’automne 2009. Bien sûr, j’ai sauté de joie ! Mon dernier roman publié date de 2003. Il y aura donc eu un écart de six années entre ces deux livres, cela même si j’avais eu droit à six publications au Québec, ayant vendu 20...

    Lire la suite...

  • À mon avis, la page couverture la mieux réussie de toutes les versions d’un de mes romans, bien que les personnages en couleur, à gauche, m’agacent un peu. Cependant, le contraste entre les années folles (1920-1929) et celles de la crise économique (1930-1935) est adroitement illustré....

    Lire la suite...

  • ...s'agit d'une photographie de moi-même, à l'adolescence (17 ou 18 ans). J'étais en train d'écrire un roman. À cause du petit cahier à anneaux qu'on peut apercevoir, je suis en mesure de confirmer ce que j'étais en train d'écrire. Oui mais, le casque d'écoute sur la tête et un disque qui...

    Lire la suite...

  • ...universitaire en me disant que ça pourrait être intéressant pour moi. Le concours du CERRDOC concernait des romans jeunesse et je ne considérais pas mes textes de ce style. Nicole, ayant lu Tremblay et Fils, m’avait dit que ce roman pourrait faire l’affaire. Alors, je l’ai envoyé, sans y...

    Lire la suite...

  • ...Plus loin, vous verrez tout le mal que je pense du titre, qui m’a été imposé par l’éditeur. Le roman contenait deux parties : une refonte de Tremblay et fils, avec deux chapitres additionnels, puis une partie sur l’adolescence de Roméo, qui avait été écrite avant la partie...

    Lire la suite...